Des lieux et de Hommes, Pont neuf, pont Lucien Cornet et pont du Diable

A Sens, nous avons le pont Neuf, le pont Lucien Cornet (pont d'Yonne) et le pont du Diable. Le pont de fer, lui, a rendu l’âme...

Dans les temps anciens, on comptait, à Sens, plusieurs ponts qui n’avaient pas forcement le même emplacement que les ponts actuels. 

SENS-1910-F-bis.jpg

La construction du  Pont d'Yonne, interrompue pour un temps, par la crue de 1910

La décision d’engager des travaux ne fut prise que le 26 février 1906...

Lucien Cornet, décida en mai 1907 de prendre l’ensemble des dépenses à sa charge. ...

Survint la grande inondation de janvier 1910. La fureur des eaux emporta alors les pontons de bois préparés pour soutenir la passerelle et on eut des craintes pour la passerelle elle-même. L’accès en fut interdit et les sénonais, fidèles à eux-mêmes, râlèrent, maugréant contre les gens de l’art, incapables de construire un pont résistant comme l’ancien à la force du courant depuis des siècles.

L’inondation passée, la destruction du pont put reprendre et le 15 octobre 1911 et Lucien Cornet en posa la première pierre... 

Pour lire l'article complet

Cliquez ci-dessous


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×