L'empereur Aurélien martyrise Sainte Colombe en 274

Sainte Colombe et l’empereur Aurélien

  • Coloma,  la future martyre, Sainte Colombe, très jeune fille de 16-17 ans, noble, née vers 255, 257, poussée par sa foi chrétienne, quitte Saragosse (l’actuelle communauté d’Aragon en Espagne) pour la  Gaule,  se fait baptiser à Vienne (Dauphiné) ; elle rejoint Sens avec ses amis Béate, Sanctien, et Augustin… ou le culte de la religion chrétienne fleurit.

statue-2-ste-colombe-a2063-bis.jpg

Statue de la Sainte, au somment de la Chapelle Sainte Colombe,

édifiée au 19 ème siècle à Saint Denis-lès-Sens

Source: les Amis de la chapelle de Ste Colombe-lès-Sens 

  • Lucius Domitius Aurelianus est né vers  214/215,  en Pannonie  (à Sremska Mitrovica sur le  Danube, actuellement dans la province de Voïvodine en Serbie ),  de simple soldat  il parvient par degrés jusqu'au trône, à la mort de Claude II, en 270. Devenu Empereur, Aurélien  repousse les Goths, les Vandales, les Sarmates et les Marcomans, défait Zénobie, reine de Palmyre (en Syrie au nord est de Damas). Ayant rétabli la domination impériale sur l’Orient, Aurélien se tourne vers la Gaule en 274. Après avoir vaincu l'empereur gaulois Tetricus, à Chalon sur Saône, il arrive à Sens.

aurelien-piece-bis.jpg

Buste d'Aurélien "lauré et vêtu du paludamentum"

Ces deux personnages, aux destins hors du commun, séjournent à Sens, vers 274/275

  • Coloma avec ceux qui l'accompagnaient, fervents chrétiens, se livrent tout entiers aux veilles, aux prières, aux jeûnes et à la visite des tombeaux des Saints.
  • Aurélianus adepte convaincu du Soleil Invaincu (Sol Invictus) croit fermement que son dieu, dont il allait d'ailleurs faire la divinité tutélaire de Rome, lui avait ordonné de rétablir l'unité de l'Empire.

Colombe est martyrisée et exécutée, peu de temps après Aurélius est assassiné lors d’un complot

  • Colombe, Béate, Sanctien et les autres, environ au nombre de vingt, comparaissent devant L’empereur Aurélien qui s'informe de leur conduite, les trouvant fermes et inébranlables dans « la profession de la religion chrétienne, il ordonne qu'ils « seront mis à mort après avoir été tourmentés par les plus affreux supplices ».  Probablement dans les arènes de Sens, ou selon certains textes sur la route de Saligny à « un mille de Sens »… Colombe, cependant, fut épargnée dans un premier temps. Colombe, après maints tourments, et péripéties légendaires, « un ours s’interpose face aux tortionnaires, la pluie éteint le bûcher, sauvant, la martyre… », sera finalement mise à mort par le glaive, sur la route romaine, à la première borne militaire, au nord de sens a proximité du site actuel de la Fontaine d’Azon, (près de Saint-Denis-lès-Sens, à Saint Clément).

C’est à partir de ce site que naît le culte de Sainte Colombe, cette dévotion évoluant au cours des siècles vers l’abbaye royale de Sainte Colombe, puis vers la Chapelle actuelle, situées près de la fontaine d’Azon.

itpeipribaronzi001.jpg

Giovanni Baronzio 1340 : Sainte Colomba sauvée par un ours.

Milan, Pinacothèque de la Brera 

itpeipribaronzi003.jpg

Giovanni Baronzio 1340 : la décapitation de sainte Colomba.

  Milan, Pinacothèque de la Brera

  • L'empereur Aurélien  ne survit que peu de temps à la martyre, alors qu’il prépare une expédition contre les Perses dans le but de reprendre la Mésopotamie il est assassiné en 275 à Cænophrurium (Actuellement Çorlu, au nord-ouest de la Turquie), victime d’un complot ourdi dans son entourage. La répression impitoyable des désordres de tout genre auxquels l’anarchie militaire a habitué les officiers supérieurs, Aurélien s’est attiré la haine de beaucoup d’entre eux.

Dans la période troublée du IIIe siècle, où l'existence même de l’empire romain était menacée, de l’intérieur et de l’extérieur, la figure de l’empereur Aurélien émerge avec une force exceptionnelle. Il avait fortifié Rome de murs qui existent encore. Doué de grands talents, on lui a reproché une cruelle sévérité.

54023619.jpg La Fontaine d'Azon, de nos jours ,  près de Saint Denis-lès-Sens (Saint Clément)

 Les lieux de culte et édifices religieux dédiés à Sainte Colombe, à Saint Denis-lès-Sens 

Chronologie

Lisez la suite en cliquant sur

http://www.histoire-sens-senonais-yonne.com/pages/histoire-de-sens-et-du-senonais-en-images-a-travers-livres-et-documents/620-l-abbaye-sainte-colombe-est-fondee-par-clotaire-ii.html

Retour haut de page

Date de dernière mise à jour : 11/02/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×